Themes

La pauvreté en Europe

L’Europe est considérée comme un des continents les plus riches du monde. La crise des immigrés actuelle est un indicateur démontrant que de nombreuses personnes espèrent voir leur niveau de vie s’élever une fois installé en Europe. Selon l’Eurostat, près de 17,2% des européens vivraient sous le seuil de pauvreté. Ce taux est plus ou moins bas selon les pays de l’Europe.

En Europe, le seuil de pauvreté est défini par rapport au revenu médian. Par définition, le revenu médian est un montant au-dessus duquel 50% de personnes gagne plus et en dessous, 50% gagne moins. Ainsi, le seuil de pauvreté est déterminé à 60% du revenu médian national. Le seuil de pauvreté est différent selon chaque pays, il est calculé à partir du pouvoir d’achat ainsi que du niveau de vie.

Sur les différents pays de l’Europe, le seuil de pauvreté varie fortement. Le seuil le plus bas est fixé en Roumanie avec 180 euros tandis que le seuil de pauvreté le plus élevé est situé en Norvège avec 1286 euros. En France, le seuil de pauvreté est fixé à un revenu inférieur à 935 euros. Parmi les pays affichant un seuil de pauvreté très inférieur, on a la Roumanie, la Bulgarie ainsi que la Hongrie. Chez les pays où il est plus élevé on retrouve L’Autriche, la Norvège ainsi que l’Allemagne.

A partir de ce seuil de pauvreté, on peut déterminer la proportion de personnes en situation de pauvreté dans chaque pays. Les pays les plus touchés par la pauvreté on retrouve la Roumanie, la Grèce, mais aussi l’Espagne ainsi que l’Italie. Du côté des pays dont la proportion de pauvres est la plus faible on a les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège et la Hongrie. La France ne s’en sort pas mal avec 13,3% de pauvres si la proportion moyenne en Europe est de 17,2%.